Préparatifs Road Trip, quel materiel embarquer ?

Le Road-Trip est un nouveau mode de voyage, de plus ne plus plébiscité par les backpackers et autres voyageurs aventuriers. Ce mode de voyage nécessite d’être très bien préparé, car si ce n’est pas le cas, votre périple risque de virer au cauchemar. Je vais donc tenter de résumer le matériel road-trip nécessaire.

Je vais tenter ici de vous résumer les éléments nécessaires afin de profiter au mieux de votre voyage. Pour cela nous allons détailler le matériel nécessaire à l’accomplissement d’un road-trip ainsi que les différents préparatifs prévus.

Le début du projet

Avant d’envisager les achats de matériel, il faut définir un itinéraire. Définir un itinéraire permet principalement de se rendre compte des différentes étapes prévues sur la route. Et surtout d’identifier le type de climats et/ou terrains que vous allez devoir affronter. En effet, si vous ne prévoyez que des haltes dans les grandes villes, vus n’aurez pas forcément besoin de tel ou tel équipement qui pourrait s’avérer indispensable pour un voyage ne plein désert ou en région montagneuse.

Ici nous nous baserons plutôt sur le modèle de road-trip que j’ai pu accomplir, c’est à dire, rallier Montréal à Vancouver en passant par le sur des États-Unis, et les Rocheuses Canadiennes. Le plus souvent nous dormirons sur le bord de la route ou à proximité de parcs nationaux. Les hôtels, auberges de jeunesse et campings seront réservés au zones les plus hostiles.

Les essentiels

Lors d’un road-trip, l’essentiel est bien évidemment le véhicule. Le véhicule que vous choisirez devra être fiable, solide, et surtout pratique… Exit donc les cabriolets et les smart pour le genre de voyage que l’on prévois.

Dodge Ram 1500 Van - matériel road-trip

Nous avons fait le choix d’acheter un Van. Au départ, nous cherchions un camper van entièrement aménagé mais les tarifs étaient trop élevés. Nous nous sommes donc rabattus sur un Dodge RAM 1500 Van du milieu des années 90. Il ne lui fallait que peu d’aménagements pour bénéficier d’un confort rudimentaire.

Une fois l’achat effectué, il nous a fallut faire les papiers. Au Canada, il y a comme en France un service des immatriculations. Il faut donc faire la carte grise puis assurer le Van. Petite astuce pour ceux qui comptent prendre la route en Amérique du Nord, prévoyez de prendre la carte de la CAA. Cette carte donne droit à une assistance dépannage partout sur le sol nord-américain et permet donc de ne pas débourser d’argent en cas de panne. Croyez moi, c’est bien pratique !

Le matériel road-trip de première nécessité

Pour bien se préparer, comme nous l’avons évoqué plus haut, il faut définir les zones et climats à traverser. Pour notre plan de route, il faut prévoir de traverser, des plaines agricoles sans grande ville à des kilomètres à la ronde, des zones désertiques et des zones montagneuses à haute altitude.

Nous aurons donc à subir principalement de grosses chaleurs et des températures assez basses en montagne. Pour se prémunir de ces différents cas, il faudra prévoir :

Pour la nuit

  • Une tente, pour dormir dans les campings, quand il faut chaud, la tente permet de dormir sans trop souffrir de la chaleur.
  • Un matelas pour le van, si vous choisissez un matelas gonflable, pensez à prévoir une pompe manuelle ainsi qu’un paquet de rustines.
  • Deux jeux de draps
  • Des sacs de couchages suffisamment chaud pour tenir à des températures avoisinant les 0 degrés.
  • Des oreillers, le confort, c’est important, surtout lorsqu’on roule beaucoup.

Pour les repas

  • Un réchaud à gaz, manger chaud quand il fait froid c’est on ne peut mieux pour le moral.
  • Des recharges de gaz, histoire de ne pas tomber en rade.
  • Des Casseroles, des poêles, des assiettes, couverts, ustensiles (cuillère en bois, spatule…)
  • Sel, Poivre, huile d’olive
  • Prévoir un stock de denrées non périssables, comme des pâtes, du riz, des boites de conserve…

Indispensables

Parmi les indispensables, il y a tout ce qui permet de se protéger, se soigner et subvenir aux besoins vitaux. Le matériel road-trip indispensable :

  • Bidons d’eau, il faut stocker de l’eau potable… Vous ne savez jamais vraiment quand vous pourrez trouver de nouveau de l’eau potable. Il est donc primordial de pouvoir en stocker une quantité suffisante pour au moins 2 à 3 jours d’autonomie. Et n’oubliez pas que les pâtes et le riz se cuisent avec de l’eau, qu’il faut se laver les dents, prendre des douches etc… Mais ne gaspillez jamais votre eau.
  • Lingettes bébé, les lingettes pour bébé ont deux avantages. Elles permettent d’abord de se rafraîchir un peu lorsqu’on est en plein désert. Mais elles permettent aussi de subvenir aux besoin d’une petite toilette lorsqu’on n’a pas de point d’eau à proximité pour pouvoir prendre une douche sans taper dans les réserves nécessaires à la survie.
  • 1 trousse de premiers secours avec un aspi-venin.
  • des couvertures de survie
  • 1 boussole ainsi qu’une carte routière, très utile en cas de panne du GPS
  • 1 GPS
  • Une douche solaire, cela se présente sous la forme d’un sac en caoutchouc noir avec un petit tuyau. Il suffit de la remplir d’eau, poser le sac sur le toit de votre véhicule pendant quelques heures, et vous pourrez prendre une douche chaude. Attention toute fois suivant les endroits, la température peut montrer très vite.
  • Un téléphone prépayé compatible avec les zones/pays que vous comptez traverser. Pensez aussi à l’activer avant d’en avoir besoin.

Confort

Le confort, bien que non indispensable, peut s’avérer très utile. En effet, certains éléments vous apporteront beaucoup plus qu’on ne pourrait le croire. Prévoyez donc :

  • Des chaises pliantes
  • Une table pliante
  • Une chaine stéréo à piles
  • Des lampes (torche puissante, Lampe frontale (une par personne), petits spots led à pile pour mettre dans le van)

Enfin, pour le matériel road-trip, je vous suggère vivement d’emporter dans vos bagages, un appareil photo, idéalement un par personne, et une caméra. Histoire de pouvoir partager un maximums de souvenirs avec les personnes que vous affectionnez.

Prévoyez au moins une halte par semaine dans un café/resto/bar qui dispose du wifi histoire de donner des nouvelles à vos proches. On ne le dit pas assez souvent, mais quand vous êtes sur la route, vos proches s’inquiètent.

J’espère que cet article vous aura permis d’en découvrir d’avantage et vous aidera à vous projeter, et préparer au mieux votre matériel road-trip.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *